Etats-unis/ Russie : des relents de guerre froide

 Le président américain George W. Bush et son homologue polonais Lech Kaczynski defendent un projet de bouclier de défense antimissile, qui suscite la colère de la Russie.Selon Washington, le bouclier protégerait une grande partie du continent des frappes de missiles à longue portée en provenance d'Iran. Les Etats-Unis veulent placer 10 intercepteurs en Pologne et une station radar en République tchèque.La Russie a crié au scandale en apprenant les projets américains et menacé de reprendre la course à l'armement. Le président russe Vladimir Poutine en a profité pour suspendre  sa participation au traité sur les forces conventionnelles en Europe (FCE).Voila qui donne des relents de guerre froide. Mais il faut avouer que c'est là encore l'hégémonie américaine qui s'exprime. Voilà installé un bouclier anti missile aux portes de la Russie et ne pas vouloir que celle ci se plaigne serait utopique. Et ne voila t-il pas que la Russie annonce une course à l'armement? Dans un contexte mondial très instable, on n'avait vraiment pas besoin de cela. Mais les chers americains ne pourraient-ils pas tout simplement respecter la quiétude des autres et rester chez eux tranquillement? A croire que l'Irak ne leur serd pas de leçon. Installer des armes en Irak s'est même défié, la souveraineté de l'Europe. C'est donc inadmissible que l'union européenne ne bronche pas. Où serait-ce la peur de sanctions du nouveau monde qui explique se silence? Loin de moi l'idée de prendre position pour les Russes car je ne sais même pas de quoi eux aussi sont capables. Mais je ne saurai cautionner un pays qui s'auto-investit de la mission de faire la paix dans le monde alors que l'ONU a été crée à cet effet. Souhaitons dans tous les cas ne pas en arriver à l'afrontement direct.


20/07/2007
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 88 autres membres