Miss Junior Intelligence

 

 

Miss Junior Intelligence

Une apothéose en beauté, musique et humour

 

La plus belle fillette du Burkina Faso est désormais connue. Ida

Ouédaogo a remporté ce samedi 28 Juin 2008 dans le salon

climatisé du SIAO, la couronne de Miss Junior Intelligence

1ère édition. Ingrid Bationo est la 1ère dauphine et Latifatou

Zongo la deuxième.

 

175 inscrites au départ, elles étaient finalement 12 fillettes en finale.

Agées de 8 à 12 ans, en plus de leur beauté, elles avaient en

commun d'être très intelligentes avec au minimum une moyenne

de 7/10 dans leurs classes respectives. Les concurrentes ont, l

'espace de la soirée fait étalage de leur beauté et de leur intelligence.

Elles ont d'abord défilé en tenue de sport, des journaux et autres

documents en main, avec pour message, osons l'imaginer : 

« Nous sommes cultivées».Les spectateurs durent en convenir,

car après avoir défilé en tenue traditionnelle et s'être présentées

en tenue de soirée, les candidates ont dû se soumettre aux questions

du jury : Culture générale, Questions de cours, questions civiques,

dont les réponses recevaient en écho les applaudissements du public.

Point culminant de l'applaudimètre, quand une fillette haute comme

trois pommes se présentant, dit : « J'ai réussi à mon CEP à l'age de

9 ans», ou encore quand une autre en réponse à une question

déclame : « La constitution burkinabè reconnaît trois pouvoirs ;

le pouvoir exécutif, le pouvoir législatif et le pouvoir judiciaire».

Voila qui nous change bien de leurs aînés de Miss burkinabè qui

ne pouvaient pas aligner une bonne phrase.

Initiative donc louable pour Aîcha Junior, la promotrice de

l'association Déni Show, organisatrice de l'évènement. Son travail

a été salué par le ministre de l'Enseignement de Base et de

l'Alphabétisation de Masse, Odile Bonkoungou, patronne de la

cérémonie et par Madame Bassolé Rosalie marraine de la présente

édition de Miss Junior Intelligence. A la fin de la soirée, les

spectateurs auront noté la joie de la Miss, Ida Ouédraogo, de sa

première dauphine Ingrid Bationo et de sa deuxième dauphine 

Latifatou Zongo, mais aussi les larmes de déception de la belle

Fadila Sanon, venue de Bobo Dioulasso pour l'occasion.

A cet age là, forcément l'on est beaucoup plus vulnérable.

 

La soirée d'élection de la Miss s'est aussi déclinée en Musique et en

humour. La lauréate du Karaoké 2007, Sandy, en duo avec le ténor

Issouf Kiénou, la belle Sissao qui rentre d'une tournée européenne,

la faiseuse de coupé décale ,Dahlia, DJ Tifis et DJ Mensah de la

Côte d'Ivoire ont ponctué toute la soirée de leurs talents. L'humour

était amené par les comédiens Dosso, Gbazé Thérèse et Amoin du

l célèbre Sitcom Ma Famille, avec la non moins renommée Delphine

Ouattara connu sous le pseudo de Mamouta, qui leur donnait la

réplique.

Tout ne fut pourtant pas comme dans le meilleur des mondes.

D'abord annoncée à 20h, puis à 21h, c'est finalement à 21h45

que la soirée a commencé. Ceci étant, il convient de saluer

l'exemplarité de Madame le ministre en charge de l'enseignement

de base qui environ 45 mn avant le début effectif de la soirée était

déjà dans la salle, preuve peut être d'un véritable interresseemnt.

 

C'est aux environs de 1h du matin que les présentateurs sonnèrent

le glas de la soirée en donnant rendez vous au public et assurément

avec de nouvelles candidates âgées de 8 à 12 ans, belles et

intelligentes, pour la prochaine édition dont les inscriptions

débuteront en Décembre 2008.

 

Hermann Nazé

                                                     



07/07/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 88 autres membres