Tertius Zongo: un premier ministre maratonien

Fini la léthargie à la tête de l'État. Le moins que l'on puisse dire c'est que le  nouveau premier ministre Burkinabé ne chomme pas.Conférence de  presse le Mercredi 13 Juin 2007;Audiences le Jeudi 14 accordées aux religieux, puis au bureau consulaire de la chambre de commerce.Rencontre avec les opérateurs économique le Vendredi 15 au matin; rencontre avec les patrons d'organes de presse le Vendredi 15 au soir.ET tout cela avec un discours qui convint plus d'un.Fini la corruption, fini les salaires injustifiés.Même au sommet de l'État le contrôle sera de mise.Les ministres rendront des comptes sur leur exercice.Aux operateurs economiques, Tertius Zongo promet l'allègement des procédures, alors plus besoin de corrompre pour faire avancer les dossiers.
Le president du Faso lui même a recommandé un dialogue permanent avec tous les fils et toutes les filles du Burkina.
Ce sont les propos du nouvel occupant de la primature.


16/06/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 89 autres membres